,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Bary-ténor bassisant

    En réponse au message :
    > Bary-ténor bassisant (réaction)

    Il est donc possible d’être à la frontière, et de pouvoir changer de catégorie, ou d’avoir une voix exceptionnellement longue.

    Oui c’est possible mais être à la frontière ça signifie pouvoir chanter quelques airs d’un répertoire qui eux aussi sont à la frontière entre deux tessitures (il y en a) mais certainement pas tout le répertoire propre à une catégorie de voix. Il y a, bien sûr, des chanteurs qui, comme vous le dites, ont une voix longue et qui peuvent "en privé" (vous le soulignez à très juste titre) chanter des airs qui ne correspondent pas à leur qualification. J’ai entendu Kurt Moll, basse profonde, sortir un sol en voix de poitrine à vous faire pâlir un baryton..
    Mais vous admettrez qu’on parle ici de chanteurs de haut niveau ; je dirais même un peu exceptionnels..

    On a un timbre qui définit sa tessiture : on est ténor, baryton, ou basse.
    A mon sens, la chose est un brin plus compliquée. Il y a l’étendue, la tessiture, la couleur, le caractère qui participent à la définition d’une catégorie

    La je ne vous rejoins pas. Je pense que la base de la qualification d’une voix c’est son timbre. C’est inné et rien ne peux le changer. Ensuite tout est une question de technique. Un ténor à un timbre différent d’un baryton ou d’une basse bien que tous trois puissent avoir un étendue vocale qui leur permette d’émettre une même note. C’est comme si une même note était jouée par un violon, un alto ou un piano, bien que ce soit la même note, à l’oreille il y a une différence notoire. Un concerto pour piano n’aura pas le même rendu s’il est joué à l’orgue même si toutes les notes sont jouées de la même façon..

    L’étendue vocale est plus ou moins importante suivant les chanteurs mais ne permet pas à un baryton de se transformer en ténor tout simplement parcequ’il est capable de chanter un Si naturel. Tenir une tessiture de ténor quand on est baryton ça veut dire que soit on a été mal qualifié, soit on va se casser la voix si on s’obstine dans ce sens.

    Quant à la couleur, il y a dans une même tessiture plusieurs couleurs de voix qui font qu’un chanteur va être plutôt qualifié pour chanter du Wagner, du Verdi ou du Mozart etc. mais je ne pense pas que la couleur puisse influer dans la qualification d’une voix comme ténor, baryton ou basse. Van Dam dans le rôle de Philippe II ne m’a pas du tout convaincu.. Je préfère largement Samuel Ramet.

    Quant à Nathalie Dessay.. Peut être avez vous d’autres infos en ce qui concerne ses accidents vocaux, mais crois savoir de source assez fiable que ça vient en grande partie du fait qu’elle s’obstine à vouloir chanter des rôles plus lourds que ceux pour lesquels sa voix est faite..

    Je vous rejoins totalement cependant pour recommander aux chanteurs de ne pas dépasser leurs moyens et leur conseiller, surtout pour ce qui est des amateurs, de travailler avec les conseils d’un professionnel.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.