,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Emotion et expression

    En réponse au message :
    > Emotion et expression

    Vieux mélomane, récent interprête, j’ai embrassé avec foi la position de mon professeur. Il voit trois phases.
    Un, la phonation : faire de la technique pour trouver, poser sa voix, et apprendre à s’en servir avec efficacité, aisance, bonheur. Deux : apprendre la musique, et le jeu de scène dans le cas du théâtre lyrique. Ca peut se faire en parallèle, pas en même temps. Trois : faire du chant et du théâtre, la voix , les connaissances musicales et théatrales se mettant naturellement à votre service pour ce faire.

    Mon prof m’a cité cette sortie du jazzman Charlie Parker :"D’abord apprend à connaître ton instrument à fond, puis apprend la musique, enfin descend jouer dans la rue".
    Mon prof m’interrompt souvent : "Arrête de chanter, applique toi à produire les sons justes ! Tu chanteras tout à l’heure !" Car il y a toujours un (petit) "tout à l’heure" où il me laissera chanter plus librement...quitte à relever après tout ce que j’aurai raté : positions, poussées, respirations, voix de bouche au lieu de voix de poitrine sur telle ou telle note, etc...
    Pour finir quand je le quitte : "Jean-Pierre ta force ce sont ton amour de la musique et celui du théâtre. Ils peuvent être tes pires ennemis quand tu apprends, parce qu’ils te distraient et te trompent. Ils te serviront quand tu pourras les suivre sans perdre de vue la technique du chant".
    Chez moi je triche un peu en chantant en douce mes arias de prédilection, il s’en rend compte quand je lui chante la semaine d’après celle qu’il a envisagé d’aborder la semaine d’avant, mais fait semblant de ne pas remarquer que ça ne correspond pas à mon solfège indigent.
    Mai depuis que j’ai compris ce qu’il cherche à obtenir, je progrsse plus nettement...plaisir, pour ne pas dire jouissance à l’appui.

    Amicalement.

    Jean-Pierre

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.