,
Retour au menu



Retour au menu - Caricature de Rossini

Plan du site
Les brèves du site
Réactions aux articles
 
Statistiques
 
Participer
Espace rédacteurs
 




Des liens à suivre ...

  • Opéra de Barie
  • Vocalises.net
  • Renault Primaquatre
  • Rénovation Maison
  • Le site des pinasses
  • Terre des graves
  • Opérette ANAO
  • Le Melody
  • Rocade Bordelaise
  • Les Délassements comiques


  • Qrcode Opéra de Barie
    En réponse à:
    Définition du passage de la voix

    En réponse au message :
    Définition du passage de la voix

    Jai lu dans la présentation que cet article date de .....1907.Depuis le professeur HUSSON est passé par là et a étudié scientifiquement la question .Voir son livre magistral "la voix chantée" qui fait la lumière sur tous ces mécanismes vocaux il explique qu ’ a l’approche des "notes de passage" le muscle corde vocale a de plus en plus de mal a répondre aux ordres du nerf qui apporte les salves d’influx du cerveau.Le chanteur doit alors effectuer "la couverture des sons" ce qui consiste à tirer les cordes vocales vers le haut et l’arrière du palais pour les faire vibrer plus facilement ( je simplifie).Le chanteur doit commencer par bien placer son émission, c’est a dire rire un bon coup et noter la place de sa voix a cet instant et chanter pareil.Quand en montant une gamme la voix commence a serrer ,, le chanteur commence à tirer sur le fond des cordes vocales comme pour envoyer le son vers la nuque,il peut monter jusqu’aux limites aigues de la voix.( mais cette limite est fixée a la naissance.) Il me semble q’aucun professeur n’a jamais lu ce livre.Il est exact que le chanteur naturellement doué ne sent pas le passage mais il le fait comme tout le monde, sinon il prend de grands risques

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.